Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Général et ses petits...
Le Général et ses petits...

Il y a quelques mois, un ami commun me présentait le général de Richoufflz. Lors d’un déjeuner au restaurant du Cercle Interarmes de Saint Augustin, cet officier depuis peu en retraite me permettait de découvrir un dispositif des plus pertinents : comment réussir l’insertion des jeunes en situation difficile (on arrête la langue de bois : comment réussir à insérer le jeune Mohamed ou la petite Abibatou qui résident dans une citée du 93 et ont décroché des études.)

Le dispositif porte un nom : Permis, sport, emploi.

Chaque année, notre Général de Légion, identifie une centaine de jeunes en région parisienne et partant du principe que l’employabilité est d’autant plus forte que le jeune possède le permis et un savoir être adapté, il construit le parcours suivant :

1 – Faire financer le permis par une structure institutionnelle, en l’occurrence la Région Ile de France.

2 – Faire évoluer le savoir être de nos jeunes en les faisant prendre en charge durant deux semaines par l’Armée (et pas « planqué » mais plutôt en commando de Marine par exemple…) et en les amenant à suivre un stage « sport » pendant lequel il seront coachés par des sportifs bénévoles de haut niveau.

3 – En renouant le fil du travail en provoquant des insertions en entreprise d’une durée de 6 semaines en deux périodes. (Aucune rémunération demandée)

Il y a un peu de chute en route (pas tant que ça), mais ceux qui arrivent au bout deviennent des candidats plutôt convaincants. Les ouvertures que j’ai pu modestement provoquer avec la Ratp, Servair ou Derichebourg demandent à être complétés par d’autres employeurs potentiels. C’est pourquoi, je n’ai aucun état d’âme à vous proposer le lien de l’opérateur qui porte de projet d’insertion, aucun état d’âme non plus à vous proposer le lien d’un émission de télévision où est présent mon Général précité. Pour la petite histoire, sachez qu’il a, bien entendu, convaincu la secrétaire d’état à la Ville présente à l’émission, de lui donner un coup de main. Il aurait été un bon commercial, mon Général !

Solidarité et Jalons par le Travail (SJT); Franck Combat (ça ne s’invente pas !) 0149 88 80 68. Mail :combat@sjt.com

Partager cet article

Repost 0