Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Formation : le fond et la forme...non, ce n'est pas les anciens et les modernes !

Lorsque, en Formation, on préconise une opération présentielle, on passe souvent pour un échappé de Jurassic Parc... Lorsque les envies vous prennent de modeler votre programme par MOOC'S interposés, on vous traite de technophile humanophobe. Alors qu'en penser ?

- D'abord, prendre soin de ne pas prendre l'outil pour une fin en soi. Le packaging ne fait pas tout. Seulement la forme aide souvent le fond à être compris. Regardez les textes universitaires des années 70... totalement indigestes et bien souvent de ce fait, réservés aux initiés. Mais l'inverse existe aussi : superbe mise en ligne de e-learning, ludique et convivial, et dont on reste sans voix devant la pauvreté du contenu. Les deux efforts doivent accompagner les conceptions en même temps : contenu et usage.

- Ensuite, il est illusoire de vouloir transformer ces outils en centrale de surveillance. La robotisation des évaluations me semble une chimère. Valider l'état d'avancement ou d'assiduité ne signifie pas, quelque soit le quizz ou l'info captée, la validation de l'acquisition et surtout pas la capacité à transformer en action les contenus appris.

- Penser l’ingénierie de formation comme du coast-killing est une erreur fondamentale. Le résultat est l'élément de ROI, pas l'outil.

- C'est basique, mais oui, comme souvent, la vérité est entre les deux, ou pour les fans de séries télé que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître, la vérité est ailleurs. Pas un peu de çi et un peu de ça... Mais une réelle stratégie, où les notions de contenus, de publics concernés, de moyens (bien sûr), et surtout de résultats attendus, peut engendrer des orientations parfois innovantes.

Le lien mis à votre disposition donne un éclairage mais surfe parfois sur des concepts qui peuvent ressembler à des clichés. A vous de vous faire votre idée.

Partager cet article

Repost 0