Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le bonheur...si je veux !

Le bonheur au travail ? La belle affaire... Et l'on va décider pour moi de ce qui me rend heureux ? Et l'on va imaginer que "Mon bonheur" se trouve entre les murs de l'entreprise ? Je trouve assez superbe cette phrase de Denis Bismuth : "Et si tu te mets à ma place, où vais je me mettre ? " Le "paternalisme" du début du siècle dernier était peut-être de même nature que les "médecins d'usine" qui introduisaient la médecine gratuite chez les ouvriers, mais qui -surtout- contrôlaient les risques d'épidémies et de contagions qui auraient pu dépouiller l'entreprise de ses forces vives... mais malgré tout ce "paternalisme" , ancêtre du marketing social, investissait dans des maternités, des écoles, des stades, des magasins coopératifs. Ceux qui, aujourd'hui, préconisent le "bonheur" au travail argumentent par injonctions : vous devez être heureux au travail, Managers vous devez rendre les gens heureux... Bientôt le DRH recevra le collaborateur en lui disant : "pas d'augmentation cette année, mais j'ai mieux : le bonheur !" Heureusement qu'il reste la CGT pour lui répondre : "donnes le salaire, le bonheur, je m'en charge ! " (je plaisante, bien entendu !)

Que le travail soit "plaisant", qu'il soit même une source de satisfactions, de joies, de développement ,d'accord. Que l'entreprise "investisse" pour éviter le risque de "souffrance au travail" mille fois d'accord, mais "mon bonheur" ne regarde que moi.

Et mon rôle de DRH n'est-il pas de permettre aux femmes et hommes de l'entreprise de ne pas être "infantilisés" pour qu'ils puissent simplement décider eux mêmes du cours de leurs vies ?

Partager cet article

Repost 0