Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Catherine Tripon

Catherine Tripon

Qui sommes nous pour critiquer DAESH ?

Une amie, Catherine Tripon, par ailleurs ex secrétaire générale adjointe de l'Andrh, m'adresse comme à d'autres, un mail sur les réactions incroyables de violence suite à l'annonce de la signature par BNP-Paribas, de la charte anti discrimination LGBT, ce soir.

Cette charte est au départ une émanation de l'ONU, vous savez cette dangereuse organisation terroriste. Les tweets vengeurs que reçoit le DG du groupe bancaire, les distributions de tracts devant les agences, les réseaux sociaux débordés par des messages belliqueux sont autant d’événements qui me laissent à penser que si notre pays est capable de violences au principe d'une conception morale et religieuse archaïque , le fossé n'est pas si grand d'avec le discours des djihadistes.

Voici deux extraits de son mail :

"Certains d'entre vous connectés aux réseaux sociaux ont sans doute vu passer les twt vengeurs et la pétition demandant à BNP Paribas de renoncer.

Le climat s'est tendu, le DG Jean Laurent Bonnafé a reçu des milliers de mails d'insultes, des tractages ont été organisés devant des agences.

Tout comme AXA a subit les foudres fin mars, BNP Paribas prend de plein fouet une campagne d'une minorité très agissante et maîtrisant parfaitement l'usage des RS."

"Il n'est pas acceptable qu'on autorise un tel déferlement de haine et de bêtise, pas plus que la violence physique sur 2 responsables d'une entreprise comme nous l'avons constaté avec Air France."

Tiens c'est vrai... un DRH molesté chez Air France, violence sociale ordinaire ?

Lorsque les individus en viennent aux mains il faut regarder de près les acteurs...et ce ne sont pas ceux qui souffrent. Ce sont des ayatollahs de la morale, des agitateurs pseudo-syndicaux pour qui les coups sont plus faciles à mettre en oeuvre que les neurones...

Chez BNP il est probable que les leitmotiv du style "occupez vous du financement des entreprises..." vont faire dans l'électorat d’extrême droite. C'est vrai que l'intégrisme religieux va souvent de pair avec ces milieux n'est-ce pas... comme en Syrie !

La non discrimination des individus pour leurs orientations sexuelles me semblait un combat dépassé. Nous ne sommes pas en Iran où la peine de mort s'applique, ce qui fait dire à son Président qu'il n'y a aucun homosexuel en Iran, ni au Cameroun où l'emprisonnement est la règle. Non, même si nous sommes en France, il existe une fracture j'allais dire temporelle, mais même pas puis qu’à certaines époques de notre histoire la tolérance était de mise. Alors qu'est ce qui agite ces débiles, quelle peur enfouie, quelle difformité neuronale ? Je doute de mes concitoyens lorsque j'assiste, impuissant, à ces manifestations. Impuissant ? Peut-être que non.

Et si à notre niveau, nous permettions à nos entreprises de signer à leur tour cette charte. Après tout elle n(est pas réservée aux grands groupes. Alors, c'est moi cette fois qui vais faire du prosélytisme : adresser un mail de soutien à l'adresse de la BNP en lien, et demandez les procédures à Catherine sur :www.autrecercle.org

Partager cet article

Repost 0