Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le malheur au travail...

Scoop... à une semaine de notre événement du 23 mars prochain, où nous organisons un procès mettant en accusation l'entreprise libérée... comme le relate l'annonce suivante, il apparaît que les langues se délient et que des salariés en provenance d'entreprises libérées s'expriment...et c'est désolant, comme le montre la vidéo ci-jointe :

L'entreprise libérée en procès ? - Mercredi 23 mars 2016

Nous avons le plaisir de vous convier au prochain rendez-vous des groupes Alesia-Nation et Val-de-Marne qui se tiendra le Mercredi 23 mars 2016 à 18h30 sur le thème : « L'entreprise libérée en procès ?».

  • La réunion se déroulera au Pavillon de l'eau (77 Avenue de Versailles - 75016 PARIS) de 18h30 à 20h30 et sera suivie par un cocktail.

L'entreprise libérée en procès :

Au début était la grâce... des étoiles dans les yeux en écoutant Arte et son documentaire, en participant aux conférences d'Isaac Getz... et puis est venu le temps où l'émotion a fait place à la réflexion, aux doutes, à la critique. La suppression des encadrants, les RH considérés comme des parasites interpellent...

Vous l'avez constaté sur les réseaux sociaux ou dans la presse, pas un jour où ne s'affrontent les points de vue.

Nous avons décidé d'aller plus loin. Démocratiquement ouvrons un procès dans l'esprit du « tribunal des flagrants délires » avec un magistrat (André PERRET), un procureur (François GEUZE), un avocat (Denis BISMUTH , nommé d'office)...et essayons d'y voir clair en appelant à la barre les collaborateurs judiciaires (les étudiants de l'UPEC) , des spécialistes (Gilles VERRIER et Nicolas BOURGEOIS), co-auteurs récent de « Faut-il libérer l'entreprise », mais aussi Denis MONNEUSE(auteur du « silence des cadres » et stylo d'Or 2014), le Commissaire chargé de l'enquête Vincent BERTHELOT (auteur de Marketing RH), des témoins : Loïc LE MORLEC, Hubert LANDIER (auteur de L'entreprise polycellulaire), Victor WAKNINE ( créateur de l'Indice de Bien-être au travail) et de la bande des « mécréants » (auteur d'un livre blanc récent sur le sujet) et des invités surprises....et VOUS serez le jury apte à poser des questions et à délivrer un verdict, juste avant le cocktail pour ne pas être accusé de corruption.

Mais vous serez aussi amené avec nos justiciables à imaginer ce que l'on peut mettre en place pour répondre un diagnostic que personne ne conteste : ramener la transparence et la confiance dans l'entreprise.

(MAIS LES INSCRIPTIONS SONT CLOSES...ON JOUE A GUICHET FERME...)

Partager cet article

Repost 0