Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une entreprise réellement RSE, ça existe !

Une "chouette attitude..."

Ayant eu l'honneur de participer la semaine dernière à l'Assemblée Générale de VVF Villages et au Conseil d'administration de VVF Formation, je me sens qualifié pour vous affirmer qu'il existe en France au moins une entreprise pour qui RSE signifie quelque chose.

Et pas seulement au sens développement durable, ce qui serait déjà bien, mais aussi au sens "humain" du mot. Je m'explique...

Il est n'est pas difficile de dire que la stratégie de l'entreprise est déterminée par les valeurs qu'elle porte. L'appartenance à la filière du tourisme social et solidaire en est la concrétisation. Mais au delà de cette congruence, la déclinaison de la RSE dans chacune des actions, chacune des organisations, chacune des décisions et chacun des projets est flagrante.

Quelques exemples ?

La stratégie : elle tient en une phrase qui est en soi, déjà, totalement "sociétale-responsable"

Proposer des vacances de qualité pour le plus grand nombre et contribuer à la vie des territoires notamment ruraux et de moyenne montagne..."

Ensuite la déclinaison sur 4 axes : des missions sociales et solidaires, des salariés acteurs et des pratiques managériales adaptées, une intégration des enjeux environnementaux à long terme, des engagements responsables et durables

Il existe 4 grandes familles de métiers chez VVF : Accueil et hébergement, Maintenance et Entretien, Restauration, Animation. Ces familles de métiers sont organisées en "collèges" où les salariés sont acteurs et se fixent à eux mêmes des objectifs avec, à chaque fois, des orientations RSE.

Et puis, je passe rapidement sur l'ouverture de villages aux réfugiés, sur les centaines de contrats d'avenir dont j'ai déjà parlé lors d'un billet l'année dernière mais qui, avec le recul, prouvent qu'il est possible de jouer la carte de l'insertion qui débouche sur une embauche ou sur des formations qualifiantes ou diplômantes qui boostent le retour à l'emploi. En revanche, pour montrer que cette démarche est aussi du gagnant-gagnant pour l'entreprise et pour la collectivité, citons cette action dans le champ de la restauration.

Comme quasiment toute les entreprises de cette filière, les métiers de "cuisine" sont des métiers en tension. Compliqué de trouver des candidats formés et motivés. En face de ce constat, VVF décide de recruter des candidats sans aucune expérience sous forme de contrat de professionnalisation de 13 mois sur un CQP Commis de cuisine. Pôle Emploi, Cap Emploi, la Mission locale sont mobilisés pour trouver les candidats. L'Institut des Métiers de Clermont-Ferrand et VVF Formation engagent les processus d'apprentissage. Cette formation qui débute en novembre 2015 inclue des interventions de professionnels VVF et des immersions dans les villages. 300 jeunes ont été sollicités, 30 présélectionnés et 10 retenus. Ils ne l'ont pas été sur leurs compétences mais sur leur envie de réussir. Cette expérience sera renouvelée.Elle participe à la volonté d'une région de jouer la carte de l'insertion, et elle permet à l'entreprise de trouver une solution à une filière métier sinistrée.

Réellement, une "politique" RSE comme celle là, n'est possible que parce qu'elle est initiée et soutenue par une gouvernance qui intègre l'ensemble de ses "parties prenantes" dans sa vision de développement. Un exemple à suivre...

Une entreprise réellement RSE, ça existe !

Partager cet article

Repost 0