Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Halte à la dictature du modèle "start-up"

Halte à la dictature du modèle "start-up"…

A l’annonce de la vente récente de Michel et Augustin à Danone, combien de larmes étaient versées au prétexte que le « gros » mangeait le « petit » … sauf que… c’était l’objectif de nos créateurs depuis le début… Modèle start-up

Lorsqu’une entreprise industrielle classique a un peu de mal à recruter de jeunes diplômés parce qu’elle ne possède ni salle de sport, ni open-bar de détente… c’est bien fait pour elle puisqu’elle ne suit pas le modèle start-up

Les Facebook, Google and C° sont encore (moins il est vrai) présentés comme de géniaux précurseurs qu’il convient d’imiter si l’on veut réussir… modèle start-up (alors qu’elles ne le sont plus depuis longtemps…)

Le "politique" qui ne rêve que d'une zone d'activité sur son territoire composée uniquement de société HT , (parce que c'est ça la modernitude...) sans se soucier une seconde de ce que feront les non qualifiés de sa circonscription... modèle start-up...

Le hiérarchique de l’entreprise de transport qui essaie de faire respecter les horaires de prise de postes pour que les clients n’attendent pas, n’a forcément rien compris, est-ce qu’on sanctionne les retards chez Gameloft puisqu’ils dépassent de toute façon les horaires du soir… modèle start-up

Eh bien moi, je dis, ras le bol des modèles start-up !

On peut être d’une organisation classique et se préoccuper de la santé voire du plaisir au travail, on peut être souple sur les horaires et drastiques sur ceux qui ont une incidence sur la satisfaction client. On peut vivre avec son temps sans faire du jeunisme une idéologie méthodologique !

Pour moi, l’entreprise c’est l’histoire passionnée d’un créateur qui réussit à fédérer autour de lui des collaborateurs qui ne sont pas forcément des entrepreneurs (tout le monde n’a pas forcément la vocation, et ce n’est pas honteux !) Cette histoire passionnée est faite pour durer, pas pour se dissoudre à coup de dollars dans des structures absorbantes, exception faite pour des raisons stratégiques. Et l’on assiste alors à la meilleure des symbioses organiques qui va donner ce que Thomas Philippon appelle le capitalisme d’héritiers (Seuil 2007). C’est dans cet environnement que les « affaires », les « stratégies », « les investissements » … se jouent sur le long terme. Et qui dit prévisibilité dit aussi quelque part réduction du stress… Ce n’est plus une affaire de M&A, plus une affaire de fonds de pension, mais une affaire d’hommes et de femmes.

Certains créateurs de Start-up ont peut-être cet état d’esprit. Alors bravo, et bon courage pour la suite. Celles et ceux qui pensent lors de la création, « je monte le processus jusqu’à ce qu’il valle tant de millions d’euros, puis je passe à autre chose… » ne me semblent pas légitimes à devenir des « modèles »

Merci @François Geuze, d’apporter un éclairage à contre-courant des propos parfois impérialistes des « gourous » en tout genre… cliquez sur le lien qui suit...

Partager cet article

Repost 0