Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grève à l'usine de Clermont-Ferrand (Episode 8)

Grève à l’usine de Clermont-Ferrand (Episode 8)

Rappel des épisodes précédents : Le DRH de Maintenance Truck , après des mouvements sociaux importants entre humains et robots, s’est rendu compte que les nouvelles générations de robots (biochimiques) avaient une vie de famille et semblaient pouvoir procréer. Sa direction ne veut pas de vague puisque l’entreprise n’a jamais été aussi rentable. Philippe, le DRH décide de provoquer des tensions voire des ruptures entre les générations de robots. Lors d’un CE, en partie consacré à ces manœuvres, les robots mainteneurs (par opposition aux Trans, les biochimiques) devancent les espérances de Philippe, envahissent la salle et prennent les membres du CE en otages.

Tous les membres du CE, même les représentants des mainteneurs étaient assis par terre le long de la cloison. L’atmosphère était lourde. Philippe était assis entre Myriam Narquin (CFDT) et Sophie de Vergne (CGC). Il sourit en pensant au symbole que ne manquerait pas d’en tirer la CGT… les syndicats collabos… ou les constructifs, c’était selon… Mais son sourire s’ouvrit encore plus lorsque ses yeux se portèrent sur les superbes jambes de Miss Narquin. La position peu habituelle laissait un espace de liberté à sa jupe qui découvrait par moment ses cuisses et ce, sans fausse pudeur.

On peut être DRH, on n’en n’est pas moins homme… mais attention, gronda-t-il dans sa tête, attention au « harcèlement », ça ferait mauvais genre. D’autant que l’Afnor avait labellisé l’entreprise pour sa politique d’égalité Femme Homme et aussi diversité à travers le label Alliance. On était juste en attente du troisième volet sur l’intégration non discriminante des humanoïdes… Alors pas de scandale, et il chassa très vite les quelques idées érotiques qui lui traversaient l’esprit. Mais quand même…

Kalkow, le représentant SUD des mainteneurs tenta une médiation.

  • Alors les amis, restons cool, que voulez-vous ? Nous sommes là pour vous défendre !
  • Pas question réagit l’un des meneurs (Philippe reconnu l’un des premiers robots achetés par le Groupe), les Trans doivent être retirés du circuit. Le Système doit les déconnecter. Ce sont des traites. Ils veulent être assimilés aux humains. Ils prennent les postes de commandement et nous infligent des conditions de travail pire que celles des humains.
  • On va donc prendre vos revendications en charge et…
  • Tu n’as pas compris Kalkow, toi non plus tu n’es pas fiable puisque tu traites avec eux, nous ne voulons plus de représentants, nous prenons le pouvoir !
  • Je suis certain qu’on va pouvoir trouver une solution, dit Abraham, nous allons libérer les ateliers. Plus de maîtrise, plus de cadre…ce sont les opérateurs qui décideront de tout
  • Abraham, c’est toi qui n’a rien compris. Plus de gourou non plus ! Toi aussi, dehors !

Philippe semblait bien pensif, au point que Lambic l’interpella sans attirer l’attention :

  • On fait quoi ?
  • Dans cet état d’esprit, rien. J’ai eu le temps d’envoyer un SOS à Laurent Bourle. Il va certainement réagir.
  • Je connais bien les « gars » il est possible que ça dérape. La notion de vie et de mort chez nous n’est pas la même que chez vous. Nous, c’est pratiquement toujours du réparable.
  • La solution est peut-être là. Déconnecter tout le monde.
  • Tu crois que ça fait mal ?
  • La notion de souffrance n’est pas dans ta programmation, contrairement aux « trans ».

On était bien loin des préoccupations de la société japonaise Honda lors de la création en 93 du premier « humanoïde »

http://www.clubic.com/video/premier-apercu/video-video-robot-asimo-l-impressionnant-humanoide-signe-honda-452469.html

En revanche on était bien proche des recommandations du Cerna, en 2016, qui dans sa charte éthique demandait que les parents des robots soient toujours identifiés et puissent en permanence intervenir en cas de déviance (confiance ?)

http://www.strategie.gouv.fr/actualites/place-robots-societe-compte-rendu

Philippe eut alors une idée :

  • Je demande l’autorisation de me rendre dans le bureau du Directeur pour demander la déconnection des « trans »
  • Non, vous n’avez pas le droit ! hurla Alphonse Hallais, le représentant des Trans, aussitôt « assommé » par un des mainteneurs…
  • Vous avez une demi-heure devant vous. Après on commence par jeter les humains par la fenêtre, les uns après les autres…

Philippe prit la porte immédiatement sans voir les mines affolées des autres otages. Il savait qu’il n’irait pas voir le directeur, mais comme il l’avait anticipé, il vit Laurent courir dans sa direction.

  • C’est quoi ce bordel ?
  • Les mainteneurs 1er génération ont pris le pouvoir. Il faut demander au Système de déconnecter tous les robots…
  • Je crois être le seul à pouvoir le faire.Il faut prendre le Système par surprise. Mais la direction va être furieuse.
  • Je crois que ce serait pire autrement. Tu as très peu de temps.

Pendant que Laurent filait au terminal du système, Philippe voulu téléphoner à son homologue du Groupe Eramet à Issoire. Mais la ligne ne répondait pas. En revanche il recevait maintenant des infos en direct signalant des troubles à Issoire, mais aussi chez Michelin à Clermont, chez L’Oréal à Vichy, chez Vuitton à Saint Pourçain et à la Banque de France à Chamalières. Des maisons de retraite étaient en rupture de communication à la suite de la prise de pouvoir des robots assistants à la personne. La fabrication des tuyaux de Trelleborg était arrêtée. C’est toute l’activité économique de la région qui était en souffrance mais au-delà n’était-on pas au bord d’une guerre « civile » … Les news du journal La Montagne relataient même la révolte d'un robot "espace vert" dans un lieu dit de l'Allier, Breux, et qui demandait à choisir lui même

  • Philippe, c’est bon. Tu me confirme ? Je déconnecte ?

Sans se faire répéter deux fois la question posée au téléphone, Philippe donna l’ordre…et dans la tête de Philippe, ce fût le néant absolu !

(à suivre)

Grève à l'usine de Clermont-Ferrand (Episode 8)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :