Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Hier soir, le Groupe ANDRH Paris XVIe nous invitait, Michel Barabel et moi, pour exposer nos points de vue sur l’évolution de la fonction RH dans un monde en totale révolution.

Une excellente ambiance générée par ces nombreux adhérents, et le lieu propice à la sympathie qu’est le Groupe ESA,  nous a conduit à tenter un exercice inédit : effectuer un parallèle entre l’évolution de la fonction RH et l’évolution de l’environnement formation. Et « surprise », ça fonctionne.

On y retrouve tout, depuis le DRH ambidextre, au DRH hors les murs, en passant par l’amortisseur de chocs, le champion du numérique et le guérilléro, on le suit à la trace dans l’analyse préalable, le choix des outils, l’imagination financière, l’expérimentation technologique… tout y est, vous dis-je.

Encore merci à ce groupe de nous avoir donné, par leur ouverture d’esprit, l’occasion de nous aventurer sur des chemins à découvrir…

Peu de temps avant, je prenais connaissance d’une fiche de lecture écrite par Jean Paul Coulange, ancien de Liaisons Sociales et des Echos, membre du Comité de Rédaction de la Revue Personnel et Président Fondateur de l’Agence Newstart. Il donne son point de vue sur le Grand Livre de la Formation :

 

"Fiche de lecture, le grand livre de la formation"

 

Il fallait bien quatre coordinateurs pour encadrer la soixantaine de contributeurs qui ont réalisé cette deuxième édition du Grand Livre de la formation. Une somme de près de 500 pages qui retrace, sur une cinquantaine d’années, l’histoire de la formation professionnelle depuis la loi fondatrice de 1971, aux balbutiements de la formation continue, jusqu’à la loi « disruptive » du 5 mars 2014,  à l’ère du numérique. Parmi les très nombreuses signatures, celles d’experts patentés à l‘instar de Jean-Pierre Willems, de Georges Asseraf ou de Jean Wemeare, d’enseignants, de chercheurs, de hauts fonctionnaires, de consultants, de responsables patronaux, de dirigeants d’organismes de formation, de professionnels de la formation en entreprise… Cette pluralité, cette polyvalence, c’est ce qui fonde la richesse de l’ouvrage. Si la formation est un véritable casse-tête pour le Béotien, alors ce Grand livre fait son maximum pour en saisir les enjeux, à grand renfort d’avis de pros, d’éclairages juridiques, de chiffres, de tableaux, d’exemples, pour mieux faire comprendre les textes, les règles, les méthodes qui régissent cette activité parmi les plus nobles de la fonction ressources humaines : celle qui consiste à doper les compétences et l’employabilité des salariés, moteur indispensable au développement des entreprises, de l’économie et de la société dans son ensemble. Convaincus que voici venu le temps du capital humain, les auteurs de l’ouvrage nous invitent à nous interroger sur « les générations futures que nous allons laisser à la planète ». Et l’on comprend, à la lecture de ce plaidoyer, qu’avec des générations bien formées, la planète ne s’en portera que mieux.

 

Le grand livre de la formation, par Michel Barrabel, Olivier Meier, André Perret et Thiery Teboul,

Dunod, 564 pages

 

Evolution de la fonction RH et évolution de la formation

Partager cet article

Repost 0