Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'ai eu le bonheur de faire sa connaissance dans la bibliothèque de l'Andrh alors que nous étions encore rue de Miromesnil. Et il est vrai que ce Monsieur aux cheveux blancs avait réussit à me séduire d'une seule phrase : "aujourd'hui je peux dire réellement ce que je pense, car plus personne ne dépend de moi pour assurer son salaire." Il pensait aux efforts du "politiquement correct" qu'il devait assumer pour ne pas perdre de contrats à son époque business et donc ne pas mettre ses salariés en difficulté.

Aujourd'hui, j'aime lire ses billets souvent percutants dans la revue Personnel.  Je vous en suggère un, celui de février, repris par Jobsferic de Madame Lambolez.

 

Partager cet article

Repost 0