Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation ce matin dans les locaux de Sciences Po Paris d'un outil d'évaluation de la qualité du dialogue social, co construit entre par L'entreprise alternative (LEA) et l'Institut International de l'audit social (IAS).

Vous allez me dire, "bof, un outil de plus à usage de la fonction RH..." Pas du tout. L'intérêt est tout autre.

D'abord l'originalité de sa conception : un groupe de travail composé de DRH, d'experts (dont les amis Jean Marie Peretti, Hubert Landier, Marc Deluzet) mais aussi des syndicalistes (participation active de l'UGICT-CGT) . Une année pour se mettre d'accord sur une méthode (celle de l'audit prônée par l'IAS) et sur une méthodologie (processus, questionnaires, interprétations...)

Ensuite, un référentiel comprenant des familles (8 thèmes) et des facteurs (76), des questionnaires non exhaustifs, mais répondant aux 60 facteurs appréciables + les 16 facteurs factuels.

Enfin des indicateurs de deux natures : un indicateur de maturité et un indicateur de convergence.

Avec cet outil, l'usage peut aller de l'auto analyse pour un DRH, à l'utilisation lors d'un face à face (DRH/OS, DRH/DG... en passant par des audits de site, d'entreprise, de département...

Autre originalité et de taille : cet outil est en "open-source". Ses créateurs souhaitent en faire un outil d'amélioration des relations sociales et pas un business... Les entreprises, les auditeurs, les consultants peuvent se l'approprier avec une obligation "morale" , celle d'enrichir par les remontées d'informations le groupe de travail (LEA et IAS) qui pourra ainsi imaginer de traiter les datas en terme de statistiques (par taille d'entreprises, de secteurs d'activité...)

On peut, bien entendu, être critique sur l'outil informatique lui même. Il manque un peu de modernité. Nul doute qu'une start-up qui voudrait rejoindre le groupe de travail pourrait en faire une application beaucoup plus agile et numériquement moderne. En revanche, cette idée de coconstruire un instrument de mesure entre des partenaires sociaux au vrai sens du mot, elle, n'est pas contestable. On aimerait qu'elle s'étende d'ailleurs à d'autres objets.

Longue vie donc à ce nouvel outil et bravo à cette équipe qui aura notre soutien.

Partager cet article

Repost 0