Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Encore un sujet qui me met en colère. On peut porter les jugements que l'on veut sur l'efficacité de l'Agefiph il me semble que les pénalités qui touchent les entreprises ne possédant pas 6% de salariés handicapés devraient suffire à sa visibilité économique. Et encore, pour ma part, si les rentrées ne faisaient plus "recette" au prétexte que les entreprises auraient atteint le seuil minimum, ce serait plutôt une bonne nouvelle. Mais l'Etat a ceci de pervers, c'est que l'argent en réserve n'est pas autorisé. Alors on "pompe". C'est déjà ce qu'avait fait le gouvernement Sarkozy avec les fonds de formation...pour commencer à financer le chômage et ce qui sera repris plus tard...

Mais que la structure qui se voit amputée de ces sommes se retrouve en difficulté quelques temps après, tout le monde s'en fiche. L'exemple vient de haut et depuis longtemps : les compensations de l'Etat sur les transferts aux collectivités territoriales entre autres...

Alors, je ne suis pas légitime à prendre position sur un débat comptable, et ne porte aucun jugement sur la gestion de trésorerie de l'Agefiph, mais je souhaite pousser un "coup de gueule" de principe : lorsque l'on décide de "pomper" dans des caisses, il me semble de la plus élémentaire éthique, de tenir compte de la santé à terme du "pompé"...surtout lorsque l'on touche à des populations qui comptent sur lui. 

 

Partager cet article

Repost 1