Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Encore une disruption à prévoir ?

Non d'un petit Kirkpatrick, nous venions tout juste de commencer à convaincre les entreprises et leur RF que l'évaluation à chaud ne servait pas à grand chose, que les évaluations à froid non plus d'ailleurs si l'on n'avait pris garde de choisir au préalable les indicateurs pertinents et si on sortait quelque peu de l'évaluation normée (type Iso, n'en déplaise à l'AFNOR) pour aller franchement vers une évaluation de l'efficacité et s'approcher au plus juste d'un ROI ou d'un ROE pour faire plaisir aux Kirkpatriciens...... Et voilà que les nouveaux outils et les démarches innovantes viennent brouiller les pistes.

Comment évaluer les formations (et donc les élévations de compétences) lorsque celles çi sont inconnues de l'entreprise (de l'utilisation hors temps de travail du CPF aux formations pear to pear en passant par les formations informelles sur les réseaux sociaux...

Comment évaluer le "poids" de cette formation dans les résultats remarqués de la performance du collaborateur ? D'ailleurs c'est peut-être là le hic... à quoi bon évaluer si l'entreprise n'y est pour rien et n'a pas déboursé un cts ... 

Mais si l'entreprise investit pour devenir un nid d'apprentissage, une structure apprenante comme on dit, comment alors en évaluer les résultats puisqu'ils ne sont pas individualisés ?

Alors faut il évaluer, oui ou non ? 

Lisez ce petit article, et on en reparle... 

Partager cet article

Repost 1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :