Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

OPA sur les RH

 

Cette semaine j’étais convié à la soirée de célébration du 80e anniversaire de l’ENOES. Cette école prestigieuse qui prépare aux diplômes d’état de la profession d’expert-comptable et Commissaire aux Comptes possède aussi en son sein une filière RH et l’EST (Ecole supérieure des Transports).
Enseignant depuis de nombreuses années en section licence pro RH, j’avoue avoir une affection toute particulière pour cette école et ses dirigeants. Et être intégré au Comité d’Orientation n’a fait que renforcer ce sentiment.

Tout prédisposait à une soirée agréable. Jusqu’à …. La prise de parole de Monsieur Charles René Tandé, Président du Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts Comptables.

Je vous explique :

Les Experts Comptables ont l’immense mérite d’être lucide sur les mutations qui viennent bouleverser leurs organisations pour les années à venir. Ils savent qu’une grande partie de leurs tâches et missions seront automatisées, bien entendu dans l’élaboration du bilan, mais aussi dans un certain nombre d’analyses par l’intermédiaire de l’IA. Dès lors, lorsqu’une profession se sent menacée, que fait-elle ? Elle se protège et cherche d’autres pans d’activité. Nous avons connu ça avec les avocats il y a quelques années. Ces derniers se sont concentrés sur l’attaque systématique de tout nouvel entrant s’immissant dans le « périmètre du droit » … Pour les experts comptables, c’est la même chose. Ils ont une signature reconnue par l’état et veulent s’en servir. Dès lors ils se sentent les seuls légitimes à garantir la confidentialité des « informations » … de toutes les informations (big data…)

Donc ce préambule pour marquer le territoire. Puis, et c’est là que les propos du Président devraient inquiéter une autre profession, celle des RH, partant du principe que ces informations étant dans leur périmètre, partant du principe que depuis des lustres, nombre d’entreprises leur confient les paies, ils se déclarent prêts à aller au-delà et reprendre l’ensemble des activités RH. C'est une des seules possibilités de conserver une activité en développement  Par ces propos, il n’annonçait ni plus ni moins que le lancement d’une OPA sur les RH… pas forcément amicale.

Il est probable que cette volonté « impérialiste » sera perceptible surtout auprès des TPE et PME... mais même… encore un signe s’il en faut, qu’il est grand temps de s’organiser pour que notre expertise ne puisse être contestée. Un ordre ? comme au Canada ou en Angleterre ? Je n’y suis pas trop favorable (peut-être pour être né à Vichy…) En revanche une forme de certification intégrant une charte ? Certainement. Encore faut-il mettre le sujet sur la table sans autisme ni tabou. Sinon, d’autres le feront pour nous !

 

 

Hubert Tubiana Vice-Président de l'ENOES

Hubert Tubiana Vice-Président de l'ENOES

Partager cet article

Repost 1