Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous retiendrons certainement de cette femme les rôles éclectiques, le courage et les passions et aussi un certain sens de la provocation, mais toujours avec classe. 

Il serait raisonnable de se souvenir qu'elle était aussi marraine de la Chaîne de l'espoir qui permet à 5000 enfants par an en provenance de pays pauvres de venir se faire soigner en France. La Chaîne de l'espoir transmet savoirs et savoir-faire aux équipes médicales locales par des formations pratiques et théoriques, en France ou dans leur pays, afin qu'elles soient autonomes pour soigner elles-mêmes leurs enfants. La Chaîne de l'espoir construit et équipe des hôpitaux adaptés aux réalités locales: l'Institut du Cœur de Maputo, Mozambique (juillet 2001), le Centre cardio-vasculaire de Phnom Penh, Cambodge (novembre 2001), le Centre cardio-vasculaire de Dakar, Sénégal (2004), l'Institut médical français pour l'Enfant à Kaboul, Afghanistan (2005).

Alors oui pour garder d'elle des images phares, mais sans oublier pour autant l'autre personnage...

L'autre face de Mireille Darc

Partager cet article

Repost 1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :