Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comment une idée vertueuse de départ a-t-elle été complètement pervertie par la technocratie administrative et politique ?

Sur le constat de l'article que je vous propose aujourd'hui, je suis d'accord. Sur ce qu'il ne fallait surtout pas faire et que l'on a fait quand même, je suis d'accord aussi. En revanche je le suis mois sur les modestes propositions. Demander aux salariés de participer eux même au financement de leur formation, je n'y crois pas une seconde. Allez voir en entreprise les refus de formation au prétexte que c'est trop loin (trois portes de perif), que le repas de la cantine du centre de formation est horrible et qu'il faut donc aller au restaurant et que l'entreprise ne prend pas en charge...ça c'est la réalité. Alors, pour les "motivés", ceux qui sont proches de l'acceptation, une cerise sur le gâteau serait que l'on puisse déduire les investissements formation de l'Impôt sur le Revenu...comme le double vitrage...

D'autre part, il faut arrêter avec cette folie du tout certifié. La certification et la qualité sont deux choses bien différentes. 

Enfin, il faut favoriser la co-construction entre entreprise et salarié. Je sais ce n'est pas l'exemple type de faire du salarié l'acteur de sa formation et le plus souvent ça permet à l'entreprise de réduire son coût, mais au moins on serait dans du participatif et comme en management, on en viendra au dèlègatif après.

 

Partager cet article

Repost 1