Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lorsque l'effet de mode du numérique rencontre des délires organisationnels on en arrive à des absurdités comme celles délayées dans cet article.

Le DSI est et doit rester un gestionnaire d'outils, rien de moins, rien de plus, quelle que soit l'avancée de l'IA en entreprise. Non, le DRH ne deviendra pas un Directeur des cerveaux au prétexte qu'il n'y aura plus de différence entre le cerveau humain et les cerveaux IA... Tenir de tel propos ne relève pas de la prophétie, mais est un appel à l'apocalypse. 

Je fais partie de ceux qui pensent qu'on mésestime les conséquences de la montée en puissance de l'IA, et parfois volontairement pour ne pas affoler les foules. Mais je fais aussi partie de ceux qui pensent que même si l'IA gagne en performance au point d'être, pourquoi pas, plus productive que l'homme, elle doit rester ce qu'elle est une MACHINE. Le DRH n'est pas le gestionnaire du parc machine. A la question, "c'est qui le patron ?" Une seule réponse possible, c'est l'homme. Le DRH va avoir à gérer ces milliers de "patrons" et ça, c'est déjà beaucoup.

Partager cet article

Repost 1