Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Rien n'est plus démoralisant pour un salarié de s'entendre dire à propos d'une faiblesse de l'organisation : "les autres ne font pas mieux", "non, tu exagères, ce n'est pas si dramatique", "tu n'es jamais content", "c'est que vous ne savez pas vous en servir", "tu ne sais que critiquer"... et d'autres dénis encore...

Alors qu'admettre qu'on est perfectible, prendre les remarques voir les critiques comme des capacités d'avancer, c'est aussi prendre l'Autre en considération et accepter ses propos comme une marque d'engagement. François Geuze, dans l'article qui suit en donne une vision souvent interdite en entreprise. Non, "nous sommes les plus grands et les plus forts" ne convainc plus personne. Et la méthode Coué a fait son temps. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :