Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il y  a des dizaines d'années je militais déjà pour une convergence des relations entre les RH et la Finance. Il ne s'agit pas de les placer sur le même plan, mais bien d'officialiser qu'une entreprise, c'est "des hommes, + des hommes + des hommes..." Cette phrase était répétée sans cesse par un "expert" en évaluation d'entreprise éclairé. Il faut dire qu'il avait de qui tenir, puisque nous partagions le même Président, lui même précurseur de l'introduction de la valeur du "capital humain" dans l'évaluation stratégique de l'entreprise : Jean Houdouin.

Depuis, il est vrai que les frilosités sont nombreuses lorsque l'on aborde ce thème. Du côté RH, on se réfugie souvent dans la posture qu'on ne peut résumer l'homme à un capital financier... Mais qui demande de résumer ? L'absence de reconnaissance de "l'investissement humain" dans les comptes de l'entreprise, n'est-il pas, au contraire, une forme de mépris ? Les Organisations syndicales, elles non plus ne sont guère à l'aise avec cette déclinaison, voir les détours pour ne pas mettre sur la table des négociations, l'entrée des coûts de formation dans les actifs immatériels...ou plus simplement dans les investissements amortissables...

Du côté Finance, on se lasse aussi de cette faible culture économique de la fonction RH.... Les financiers ne comprennent pas que les RH ne prennent pas à bras le corps, les évaluations à froid de la formation, première étape d'un calcul de ROI....

Alors si, pour bousculer un peu les choses, les "actionnaires" entraient dans la danse... Prenez quelques minutes pour lire le billet instructif çi dessous. Il existe des Fonds éthiques (pas d'investissement dans l'armement...) des Fonds "religieux", alors pourquoi pas des Fonds "Humains"... Déjà, la RSE a fait bouger les lignes, les analystes financiers tiennent de plus en plus compte des "hors bilan"... Mais je rêve du jour où le DRH se verra féliciter lors d'un Codir ou autre Comex, pour avoir, grâce à ses actions, permis l'augmentation de la "valeur" de l'entreprise.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :