Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les bonnes résolutions de 2019

En m'associant avec mes amis de la rédaction du MagRH, permettez moi de vous proposer ce deal pour l'année 2019 :

1) la profession RH souvent décriée, parfois dénigrée, et toujours en recherche de son identité est à un moment capital de son existence : celle de conduire une "évolution" qui soit profitable à toutes et tous.

2) Elle ne pourra pas le faire seul : 

- il lui faudra l'aval de la hiérarchie et des actionnaires : pour la DG, une intimité retrouvée en étant capable de démontrer son efficacité et pour les actionnaires une capacité à prouver que l'entreprise fonctionne grâce à la valeur du Capital Humain et que son développement est un véritable investissement, indispensable à la performance de l'entreprise.

- il lui faudra aussi l'accord des partenaires sociaux et très franchement je pense que la fonction RH (à part quelques exceptions), doit faire un gros effort pour imaginer sortir d'une posture d'opposition, et s'orienter vers la recherche permanente de co construction. Y compris s'il faut perdurer dans les premiers pas...

- il lui faudra aussi le concours des salariés, et pour cela mettre en avant les mêmes qualités de base qui sont nécessaires pour un management de qualité : l'exemplarité, l'équité, la congruence, l'assertivité et l'empathie. En faisant preuve de ces 5 qualités, un(e) DRH ne devrait avoir aucune difficulté à retrouver la confiance des salariés.

3) Nous mettons donc (et nous le confirmons) à votre disposition le MAGRH, premier média multimodal de l'écosystème RH pour qu'il soit un outil digne d'accompagner ce deal. Déjà la diversité du lectorat  prédispose à cet engagement : des DRH, certes, mais aussi des syndicalistes, des profs de RH, des consultants, des formateurs, des responsables de services RH, des étudiants, des experts, des prestatires... Nous avons tout en main pour mettre en discussion les grands sujets qui vont compter et qui comptent déjà pour le devenir des salariés et des entreprises, mais en sachant en débattre d'une façon constructive, en cherchant à comprendre les positions de l'Autre, sans idées préconçues, La confrontation sera notre politique, mais au sens étymologique, savoir ce qui oppose et ce qui rassemble. En des termes moins académiques, tout mettre sur la table et déjà avancer sur les points de convergence. Notre refus sera celui de la langue de bois et du totalitarisme intellectuel. 

Un bel objectif pour 2019, non ? Vous nous accompagnez ? Et vous verrez que ce sera une belle année.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :