Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

...et c'est même à ça qu'on les reconnait... Alors j'ai osé... Osé dire ce que je pense des cons, ce sera fait pour l'année, après il faudra bien vivre avec. Et tant pis si je suis à mon tour pris pour un con, mes lecteurs fidèles me permettront cette soupape qui, j'espère, évitera pour l'instant l'explosion.

 

 

Ode aux cons…

Il y a des lustres que j’ai envie d’écrire un billet sur les cons. Ce qui me retient ? me voir renvoyer à la figure le fameux « c’est celui qui dit qui est » de nos cours d’écoles. Il y a quelques jours je lisais l’interview de Jean François Marmion auteur de Psychologie de la connerie aux éditions Sciences Humaines. Et je suis sorti de cette lecture complétement dédouané. C’est vrai que si on me traite de con après ce billet, ce ne peut être que par des cons qui se seront reconnus, donc pas de com..plexes.

 

Les interviews donnés par des Gilets Jaunes sur les chaines d’infos ne manquaient pas de sel, et pourtant rien ne justifie d’accoler la connerie aux niveaux sociaux ou intellectuels. Il y a de gros cons chez des universitaires reconnus et de sales cons chez des financiers de haut-niveau ou chez des énarques estampillés. La connerie est non seulement la preuve de l’existence des « ego » surdimensionnés mais surtout le facteur d’alerte de l’absence totale de remise en question, d’auto-dérision, de sens critique global. On est con et on ne supporte pas être identifié comme tel. Ce sont les autres qui le sont, jamais soi. Bien entendu on est toujours le con de quelqu’un, mais qu’il me soit permis de réfuter la thèse que les cons ne sont dangereux que pour eux-mêmes. L’humanité entière est l’otage d’un conflit millénaire : Les cons au pouvoir consolident leur autorité en jouant sur la frilosité des petits cons qui n’osent pas les renvoyer à leurs études.

Les guerres sont généralement le résultat de la mésentente entre deux cons… et les conséquences sont supportées par des armées de petits cons, qui adhèrent ou sont obligés de suivre. Maintenant connaissez vous une seule guerre qui n’ait pas eu de fin ? On aurait pu s’en passer, non ?

L’état de notre planète ? Les scientifiques qui ne sont pas toujours des cons, alertent depuis des décennies mais non seulement les cons au pouvoir ne veulent rien entendre, mais une majorité de petits cons ne veulent pas changer leurs habitudes. Et l’on continue de déverser des tonnes de conneries dans la mer…

Les populismes ? On finit par entendre ça et là que le peuple a toujours raison, et que s’il choisit tel ou telle leader extrémiste c’est le jeu de la démocratie… Je suis persuadé que, par moment le peuple est con. La preuve ? L’histoire nous montre que ces régimes se sont toujours retournés contre le peuple…. Alors con et maso ?

L’administration… c’est le terrain le plus fertile pour les décisions connes. Tu es récompensé pour ta bravoure et on t’octroie la Légion d’honneur. Tu dois payer des frais de chancellerie… oh, pas cher, mais souvent plus que ce tu perçois… tu dois payer pour être reconnu… et ce n’est qu’une petite connerie, il y en a des énormes : ces millions d’euros injustement prélevés par l’Urssaf et qu’ils ne rembourseront pas en jouant la montre quitte à mettre l’entreprise en péril… ça j’appelle ça, des sales cons. Les autorités de santé qui refusent à un établissement pour handicapés mentaux le droit d’effectuer des contrôles mensuels pour vérifier si une résidente ne serait pas enceinte… au prétexte de la liberté individuelle… la liberté de se mettre dans une situation catastrophique, des sales cons encore… et on pourrait en dresser une liste désarmante.

En management et en RH, c'est pareil... ce DRH (que j'ai connu ) qui réunissait son staff le lundi matin en leur disant : "alors quel DS on se paye cette semaine ?" ou cet autre qui se dit être fier des licenciements accomplis... allez, même pas des gros, des petits cons ! Heureusement que la profession, ce n'est pas ça. Mais ceux là l'emmerdent, la profession !

La chasse ? Que dire de ces connards qui prennent plaisir à tirer sur des animaux qui n’ont rien demandé… que dire de ces chasseurs de fauves qui s’exposent avec des lions, des éléphants, des girafes, et qui sont content d’eux… des gros cons. Et on continue de mettre sur l’excuse de la tradition la chasse à la glue, la corrida, l’extermination des ours et autres loups… mais c’est nous qui sommes chez eux, pas l’inverse !

La culture ? Passons rapidement... Les deux plus fortes entrées au cinéma en 2018, "la ch'tite famille" et "les Tuche" , oups !

Le racisme ? Eh oui il y a des cons de toutes les couleurs. Mais aussi des cons jeunes et des cons âgés… comme disait Brassens, « cons caduques et cons débutants, petits cons de la dernière averse, vieux cons des neiges d’antan… » La connerie consiste à imaginer qu’il n’y a que chez eux, les blancs, les noirs, les jaunes, les arabes, les lapons, les texans, et d’autres encore que réside la connerie la plus crasse.

Le sexisme : les hommes sont tous des cons sauf toi, mon amour…. Les femmes, des connasses perverses, exception faite …. Bon maintenant au volant… que de conneries sexuées n’a-t-on pas entendu depuis Adam et Eve…

Les religions : comment des femmes peuvent encore croire des prédicateurs qui leur interdisent de décider de leur mode de vie (contrôle du corps, habillement, obéissance…) Connes et maso, one more ? Mais comment des hommes et des femmes sont-ils capables aussi d’imaginer qu’au-delà de nos enveloppes corporelles nous partons vers des paradis nous assoir près d’un dieu, ou retrouver des vierges, ou encore griller au barbecue de l’enfer… honnêtement ?

La famille ? Combien de malheurs, de détestations, de tristesses engendrées par des postures connes ? Je ne savais pas, j’l’avais pas compris comme ça, je dis ce que je pense c’est mieux… et 20 ans sont rayés d’un trait de plume. Et il y a toujours un con qui souffre…et plus souvent deux, mais qui n’osent pas l’avouer.

Car la connerie c’est bien ça, une marche avant, pas de marche arrière. On ne se remets jamais en cause, on ne se trompe (Trump) jamais.  Brexit, GJ, mur du Mexique, Daesh, le retour vers le passé de la Turquie, mais aussi le glyphosate, les MacDo… toutes ces conneries qui font notre environnement quotidien (et je ne parle pas des sports de masse qui intègrent une bonne partie des cons évoqués plus haut) nous pourrissent la vie. Il y a des cons qui sont justes stupides, on peut parfois vivre avec, mais ce que je vous souhaite pour cette nouvelle année, c’est de changer de trottoir lorsque vous pensez devoir croiser un con méchant. Soyons capable de vivre avec notre propre connerie, en évitant de la faire supporter aux autres et pour le reste « mort aux cons…vaste programme ! » comme répondait le Général de Gaulle.

 

 

 

Les "cons" ça ose tout...

En fait je connais une guerre qui a débuté il y a des centaines de milliers d'années, au moment ou nous sommes passés de chasseur/cueilleur à celui d'agriculteur/eleveur ... une guerre pour la propriété, contre notre voisin, celui qui est différent... elle dure, elle dure et n'est pas proche de s'étendre ... malheureusement ...

François Geuze

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :