Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Julien Lauprêtre, Président du Secours Populaire Français est mort aujourd'hui. J'ai retrouvé dans mes archives une interview réalisée en décembre 2010 pour la revue Personnel.... c'était vraiment un "type" bien. 

 

Rencontre avec Julien Lauprêtre, Président du SPF

Par André Perret

 

« Ma plus grande fierté : avoir rendu le SPF indépendant du politique »

Une convergence de deux lectures m’a engagé à vouloir rencontrer Julien Lauprêtre, le Président du SPF depuis 1955. D’abord, l’ordre du jour d’un colloque organisé en octobre par les jeunes bénévoles européens du SPF où il apparaissait un thème nouveau pour cette ONG généraliste : l’emploi des jeunes. Puis la lecture d’un discours prononcé à Bourges il y a quelques semaines par Julien Lauprêtre où il mettait l’accent sur la nécessité de devenir une Organisation sociétale… Emploi, RSE, des mots qui font mouche pour la fonction RH.

 

Un peu d’histoire, pour commencer. De 1924 à 1936, ce qui deviendra le SPF se nomme le Secours Rouge. Pas de dessin, l’organisation est politique. En 36 avec l’arrivée du Front Populaire, le nom change : Secours Populaire de France et des Colonies. La Direction est résolument à gauche. En 1939, l’organisation est dissoute, et la moitié des responsables départementaux seront fusillés ou déportés. En novembre 1945, c’est la naissance du Secours Populaire Français. Il faudra attendre l’arrivée de Julien Lauprêtre en 1954, puis sa présidence en 1955 pour que l’Association prenne deux orientations capitales : « j’ai œuvré pour que le SPF devienne indépendant des partis politiques ou des syndicats » déclare le Président, « mais aussi pour que notre seule orientation soit la solidarité. Cela signifie qu’on ne prend jamais position sur les causes des drames, et que nous n’intervenons que sur les conséquences, en France comme à l’étranger ». Et de reprendre la phrase de Pasteur : « je ne te demande ni quelle est ta religion, ni tes opinions, mais quelle est ta souffrance »

« Nous sommes des généralistes de la solidarité, il ne peut y avoir des secteurs dont nous soyons absents » Et en premier lieu l’alimentaire, bien sur. (Pour les DRH avertis, la première strate de la pyramide de Maslow), mais ces dernières années le logement, l’emploi et le mieux vivre des enfants deviennent aussi des priorités. Et pour cela, le SPF a besoin de partenaires. Les Entreprises font une entrée marquée, comme Ferrero Kinder qui cède son logo sur les maillots du Championnat d’Europe de Basket, qui sponsorise la Chasse aux œufs de Pâques pour les gamins défavorisés et qui offre 1000 places en colonie de vacances haut de gamme, et qui finance pendant un an les licences pour les enfants qui auraient pratiqués un sport à cette occasion et voudraient poursuivre.

C’est Suez qui accompagne des projets à l’étranger, Carrefour qui organise des braderies de vêtements, Henkel qui mobilise ses salariés sur une création de comédie musicale au Casino de Paris dont les 100000€ de recette sont reversés au SPF ; Orange, qui met les préretraités 18 mois à disposition du SPF, sans compter Air France et des dizaines de CE… « La DRH de Pepsico m’a invité à venir parler du SPF aux salariés, j’ai été ovationné comme une vedette, nous avions trouvé des valeurs communes… »

« Si nous sommes des praticiens de la solidarité, nous sommes aussi des aiguillonneurs des pouvoirs publics, et nous avons besoin d’experts… »

« Nous sommes des témoins de la misère » continue Julien Lauprêtre, « nous avons mis en œuvre des cahiers de doléances à l’échelle européenne, non pour faire tomber les régimes ( !), mais pour faire remonter l’information. » Nous refusons de nous faire instrumentaliser, en revanche nous participons aux actions utiles d’où qu’elles viennent, c’est en quelques mots la philosophie essentielle d’un Président qui cherche aussi à aider ses bénévoles. La recherche d’experts qui participent aux actions ou qui peuvent former les bénévoles devient incontournable. Chez HSBC, les salariés donnent quelques heures pour apprendre aux gens à remplir des dossiers de surendettement. Schwartzkopf mobilise des réseaux de coiffeurs pour relooker ceux qui en ont besoin. Mais les « précaires » ne savent souvent ni rédiger un cv, ni remplir un dossier de recherche d’emploi, pas plus qu’ils ne connaissent leurs droits, et pour cela le SPF a besoin d’experts RH.

S’ils ne peuvent s’investir en prise directe avec ceux qui en ont besoin, ces experts peuvent aussi former les « bénévoles », faire du transfert de connaissances, au Centre de Formation du SPF. En dehors de l’emploi, ces formateurs d’entreprises peuvent aider à mieux comprendre les réactions et besoins des gens, à mieux s’organiser (formation au multiculturel, à la logistique, à la finance…) Former les structures régionales du SPF à savoir repérer les offres d’emploi et les diffuser, est aussi un autre mode d’accompagnement. Ce nouveau champ de partenariat ouvre des perspectives pour les Entreprises qui cherchent des actions « fédératives » où l’ensemble des salariés puisse trouver du sens à ses compétences. Et tout le monde trouve son compte : le SPF bien sûr, et ses « clients », mais aussi le salarié « expert » qui y gagne une utilité spécifique, et l’Entreprise qui optimise sa « marque employeur » … N’est-ce pas ça aussi, la RSE ?

Le DRH, l’interlocuteur privilégié de la solidarité…

Prendre conscience qu’une organisation qui aide 2.400000 personnes place une partie de sa stratégie dans la confiance et l’appel à l’aide des DRH est une reconnaissance forte de la fonction. D’autant que le besoin est plus fort d’année en année. La pauvreté augmente :« Les pauvres qui l’ont été toute leur vie sont peut-être mieux armés que ces nouveaux pauvres, anciens cadres ou travailleurs indépendants, qui perdent tout en relativement peu de temps et sont en rupture totale de mode de vie » Pour ces nouvelles populations, les « experts » seront aussi utiles.

Alors, loin du sensationnel, mais en créant un projet partagé en interne, le DRH lui aussi pourra trouver une part d’utilité « sociétale ».

Décembre 2010

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :