Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

Lorsque le marketing et une soi-disant créativité donnent la nausée

Je laisse chacun juge de la qualité du chocolat de cette chaîne « Patrick Roger » dont une des boutiques se trouve à Saint Germain en Laye. On peut ou ne pas aimer… je n’ai jamais été un grand fan. Pas fan non plus des « créations » des décorations en vitrine, rarement très esthétiques, mais là encore, chacun est libre d’apprécier…ou non.

En revanche, la dernière trouvaille qui se veut allier modernité, marketing et actualité, non seulement est du plus mauvais goût mais d’une indécence rare. Mêler au plaisir du chocolat les flux migratoires, les souffrances de la vie et les féminicides pour donner « peut-être » quelques bribes de RSE en gage à la population majoritairement bobo-catho-droito de Saint Germain est d’une violence morale dingue. Comment un « communicant » et même si c’est le cas, un artisan chocolatier peut il avoir une idée aussi débile ? Un message politique ou idéologique soutenu porté par l’Art, pourquoi pas… Mais pour vendre du chocolat ? Je n’avais déjà pas beaucoup de raison d’aller chez ce confiseur, il y en a de bien meilleurs dans cette ville, mais là, il est certain que je ne pousserai jamais plus la porte de ce lieu ignoble. Puisqu’il s’en sert d’accroche publicitaire, je pense avoir le droit de dire que je suis accompagné dans mon refus par tous les cadavres des migrants noyés en méditerranée et en manche, et par ceux des femmes battues et assassinées. Le chocolat est vraiment trop amer.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :