Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Patrick Storaye dans un billet sur Facebook relatait cette phrase d'Eugène Ionesco, tellement  proche de la prédiction et en même temps de l'explication historique, qu'elle vaut la peine d'être encore et encore relayée.

L'Art, le sourire et le rire, armes de dissuasion massive... j'adhère !

Merci Patrick

Ionesco, réveilles-toi, ils ne savent plus rire ...

Dans une conférence en février 1961, Ionesco disait :

"L'Homme moderne, universel, c'est l'Homme pressé, il n'a pas le temps, il est prisonnier de la nécessité, il ne comprend pas qu'une chose puisse ne pas être utile; Il ne comprend pas non plus que, dans le fond, c'est l'utile qui peut être un poids inutile, accablant. Si on ne comprend pas l'utilité de l'inutile, l'inutilité de l'utile, on ne comprend pas l'art; et un pays où on ne comprend pas l'art est un pays d'esclaves ou de robots, un pays de gens malheureux, de gens qui ne rient pas ni ne sourient, un pays sans esprit; où il n'y a pas l'humour, où il n'y a pas le rire, il y a la colère et la haine."

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :