Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

 

C’est moi le problème ?

 

J’avais envie pour la énième fois de pousser mon coup de gueule sur mes concitoyens, mais, en me disant que je centrais peut-être un peu trop mes observations en fonction de mon mode de pensée, je me dis que je suis peut-être « le » problème, de part mon éducation, mon âge, mes convictions…bref, je me suis peut-être trompé de siècle.

Le côté « ruche »

D’abord je trouve les Français particulièrement fragiles, et incapables de vivre sereinement sans des relations physiques permanentes avec autrui. « Je suis incapable de passer quelques jours sans aller voir ma sœur » « une semaine sans voir mes petits-enfants, c’est insupportable » « comment imaginer ne pas aller boire des coups avec les copains le soir ? » « Que faire tout seul dans un appartement ? » …

Pour ma part, si la proximité physique n’est pas possible, il y a le téléphone, la Visio… je ne ressent pas l’obligation de serrer dans mes bras, de taper sur l’épaule, de bisouiller…

Ensuite si je ne peux voir personne, je peux me cultiver, lire, écrire, regarder la télé (la 5 ou Arte…), des documentaires historiques, animaliers, artistiques…, je peux aussi me promener seul dans la nature, dans les bois, (et à Paris aussi, Vincennes ou Boulogne c’est possible), je peux entretenir des conversations avec les amis par mail, sms, réseaux sociaux…

Pour le travail il est vrai que, pour moi, le télétravail est possible et confortable compte tenu de mes conditions matérielles d'hébergement, et à vrai dire plus le temps passe et moins je regrette le temps d’avant. Et je n’ai pas l’impression que les contacts se soient distendus avec les collègues.

 

Le côté « gilet jaune »

La commerçante qui se fait mettre en garde à vue pour avoir ouvert son magasin le matin, rappelée à l’ordre et qui persévère l’après midi en traitant de « cons » les policiers n’est pas à mon avis, une héroïne. Il lui aurait simplement fallu (si son excuse de prendre des photos de ses articles était valide) fermer la porte de sa boutique et poursuivre son shooting. En attendant la presse en fait les choux gras de l’absurdité policière.

Entendu ce matin dans une queue devant une pharmacie : « vous savez, madame, j’ai entendu un médecin à la télé qui disait que pour faire un vaccin il fallait au moins 15 ans, donc tous les vaccins qu’on veut nous administrer sont des dangers… moi pas question de me faire vacciner » et la réponse de son interlocutrice « ce sont des questions d’argent tout ça, ils nous prennent pour des cons »

Et à la boulangerie « vous savez, Castex ne s’est pas fait vacciner…c’est de la com, quand on regarde bien la seringue était bouchée »

Pas un micro-trottoir où les personnes interrogées ne disent qu’elles ne supportent plus qu’on s’en prenne à leur liberté. « Si je veux aller à la plage, je me demande bien qui va me l’interdire » « les jeunes ont raison de faire des fêtes, sans fêtes on ne peut pas vivre » « vous allez voir ça va péter avant les élections »

 

Le côté « anti-social »

« Même si les enfants sont des transmetteurs, il est hors de question que je laisse l’école dépister et encore moins vacciner mon fils »

« Je ne vois pas en quoi ça pose un problème que je ne porte pas de masque dans la rue. Les gens n’ont qu’à pas venir vers moi ! »

De toutes façons dans le métro on est tous les uns sur les autres, alors on peut bien aller dans une boite de nuit ! »

« Maintenant que les vieux sont vaccinés, et qu’ils ne peuvent plus mourir, on devrait pouvoir faire ce qu’on veut ! »

« Si les infirmières se plaignent, elles n’ont qu’a changer de métier »

« Je rentre d’Espagne car là au moins on peut sortir le soir, boire, danser et tant pis si on ramène le virus, c’est toujours ça de pris »

 

Le côté « plus con que ça… »

Entendu une candidate potentielle à la présidence de la république et possible présente au 2e tour (mais je ne cite personne)

  • Que faites-vous, vous, pour freiner la propagation ?
  • Je rouvre les petits commerces
  • Mais encore ?
  • Je fais des tests dans les eaux usées 
  • Et ces deux mesures peuvent freiner la propagation du virus ?
  • Mais bien sûr… et si on contrôle l’immigration en plus…
  • Et le gouffre laissé par les déficits, faudra-t-il des impôts supplémentaires…
  • Non, ce ne sera pas nécessaire, au contraire il faudra investir plus, élever les petits salaires, remettre la retraire à 60 ans…
  • Mais vous financez comment ?
  • Avec la croissance !!!

- Les vendeurs de jeux vidéo sont considérés comme essentiels … et on ose appeler ça les « loisirs culturels » Mais quel rapport avec la culture ? Est-on tombé si bas ? Et on veut supprimer les chiffres romains…demain les pièces en vers ?

- Des entreprises de fabrications de granulés de bois pour nourrir les chaudières « développement durable » utilisent des arbres de gros calibres issus de « coupe-rase » … Même un bobo-écolo devrait comprendre l’absurdité du système.

Les mesurettes qui ne donnent aucun résultat et le côté « il ne faut pas fâcher le bon peuple » me sont insupportables. Pourquoi se sentir obligé de demander l’accord de tous pour lutter… En management, dans la rubrique « bonnes pratiques » on apprend que le style « directif » n’est plus de mise…sauf … en cas d’urgence ou de danger. Votre salarié est en train de réaliser une opération sans suivre la procédure et met la sécurité de son collègue et la sienne en danger, vous n’allez pas aller lui dire « alors, tu penses quoi de cette situation… à quoi te fait penser cette affiche… te sens tu heureux aujourd’hui … » Mais juste « arrêtes tes conneries tout de suite » suffira largement !

J’ai souvent vitupéré contre cette manie de vouloir introduire de la consultation partout et à n’importe quel propos. Vous n’allez pas demander à un dealer de bien vouloir respecter le couvre-feu, vous l’embarquez, basta !

L’étudiant à qui vous avez mis un 0, parce qu’il a refusé de faire son travail ne va pas bénéficier d’un travail de repêchage.

Je n’ai jamais dit que je voterais Macron comme la fois dernière, mais si la collectivité est en danger c’est son devoir de prendre les décisions y compris celles qui déplaisent. Et tant pis pour tous les petits vicomtes qui se sentent lésés.

 

Alors, c’est moi le problème ?

Peut-être au fond, car j’ai bien peur qu’une majorité de personnes ne pense pas comme moi. Ils sont pour « la liberté » (à l’américaine), sont favorables à une bienveillance extrême avec leurs enfants, sont accros aux fake-news, et adeptes du lynchage des contradicteurs… Et j’ai peur que cette majorité soit universelle. Pour ma part, je préfère qu’un juge applique la loi, qu’un médecin préconise une mesure sanitaire, qu’un enseignant soit libre de sa pédagogie, plutôt qu’un énarque ne s’improvise expert, mais je refuse encore plus qu’un électeur lambda, qu’un citoyen tiré au sort, ne s’arroge le droit de voler la décision aux professionnels.

Et non, je ne deviens pas fachiste. Non je ne voterai pas Le Pen. Mais si c’est moi le problème que me reste-t-il comme solution… y en-a-t-il une ?

Anachorète ? Si un utilisateur de jeu vidéo sait encore ce que ça signifie !

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :