Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Je crains pour mes enfants mais peut-être même pour moi et ceux que j’aime…

Parce que ça peut arriver plus tôt que prévu !

Par André Perret

 

Non, je ne vais pas vous parler du dérèglement climatique, bien que j’en suis arrivé à la conclusion que tout le monde s’en fiche et que les dirigeants de ce monde ne feront rien. La « masse » humaine est profondément égoïste et ne peut se projeter affectivement dans le futur, puisqu’elle n’y sera pas !

Je veux vous parler très sérieusement de la guerre, de l’abandon du concept de démocratie et de la destruction de notre planète avant qu’elle ne soit irrespirable.

Je ne suis pas en train d’élaborer un ouvrage de science-fiction mais je veux vous faire part de mes angoisses latentes qui m’empêchent parfois de dormir.

 

Essayons de résumer :

  • Aux USA, les républicains sont bien présents encore une fois et avec ou sans Trump, ils développent une politique soufflée par des évangélistes moyenâgeux. On constate que les femmes adhèrent alors que le programme inclue l’interdiction de l’avortement, et bien d’autres babioles où la femme est en position de dépendance par rapport à l’homme. L’extrême droite la plus fasciste oriente les notions de sécurité, de possession des armes, de la diversité, des migrants, etc.

Les démocrates commettent erreur sur erreur, se coulent un peu trop dans une culture « dépassée » (absence de prise de position sur les armes, les lobbies, la politique étrangère en particulier avec l’Europe…) Restent les 47% de non-inscrits qui fluctuent en fait d’un bord à l’autre en fonction de leurs intérêts ou pire se désengagent totalement. En fait, compte tenu des radicalisations possibles des deux camps, une guerre civile n’est pas exclue, le « Capitole » étant l’acte 1 !

  • En Chine, cette dictature du Parti Communiste se transforme de plus en plus en dictature tout court. Mais le poids de Taiwan sur les politiques futures ne présage rien de bon. Le Président (Grand Timonier bis) observe simplement le moment opportun de régler ainsi ses comptes avec un occident qu’il juge trop interventionniste. Pas certain que les USA bougent pourtant si Trump revient. Quant au peuple, il cherche à vivre et se fiche bien de ce qui peut se passer à l’international.
  • En Russie, Poutine est un Tzar version malade mental, dont la politique est simple : accroitre la position de la Russie comme au temps de l’URSS, le communisme en moins. Le fait de constater que son armée est assez nulle ne peut que conforter son jusqu’auboutisme.
  • Dans les pays arables : l’Arabie Saoudite espère échapper à une vie d’après sans pétrole qui la ramènerait au temps des bédouins, et change donc de camp, tout en conservant le côté dictature. L’Iran bien qu’agitée, reste une dictature religieuse dont la fin peut la rendre encore plus « méchante », le Liban est devenu un pays en voie de sous-développement avancé, la Jordanie ne joue plus son rôle de modérateur, le Qatar me dégoute (je sais ce n’est pas une preuve, mais j’assume) , la Lybie n’a aucun sens, l’Egypte est une dictature quoi qu’on en pense, reste Israël qui à force de ne rien entendre cherche simplement sur qui elle enverra sa bombe atomique en premier …
  • En Afrique : la plupart des pays ne veulent plus avoir à faire aux nations ex coloniales, ils veulent faire payer l’occident et le climat leur en offre une bonne opportunité, mais surtout point de démocratie en vue, le Sénégal continue de se musulmaniser, j’ai peur que la Côte d’Ivoire aussi, le Mali c’est déjà fait, le Maroc n’est plus prévisible, Madagascar est égale à elle-même, mais d’une façon générale la corruption est la règle, et le peuple ne compte pas. Du coup les Poutine et autres Chinois se renforcent, car ils savent faire…
  • Et en Europe ? Avec le Covid on pensait qu’on était sur la bonne voie. Et tout est en train de se déliter. L’extrême droite prend pied partout grâce à l’individualisme forcené des gens, y compris et peut-être surtout des jeunes générations, les pays découvrent que pour vivre ensemble et faut être capable de concessions et alors le couple franco-allemand n’est pas loin du divorce puisqu’il n’existe plus de couple franco-anglais. Et l’allumette est peut-être là. L’Ukraine qui semblait être fédérateur de sens européen risque bien de conduire à la désunion. Les peuples ne supportant plus les effets de l’inflation, des pénuries, du prix des carburants…engagent les pays à … se pencher sur leurs propres intérêts à court terme. Et si on ravivait les tensions entre la France et l’Allemagne ? Et si les chars Leclerc envoyés en frontière ukrainienne pouvait aussi se retourner de l’autre côté…

 

Alors maintenant jouons à la science-fiction :

Le 25 décembre 2024, Trump est revenu au pouvoir, il n’envoie plus aucune aide à l’Ukraine et la Russie en profite pour aller jusqu’à Kiev. L’Italie refuse de condamner, mais aussi les pays scandinaves, la Chine, le Moyen Orient et l’Afrique. Du coup, la Russie envahit la Pologne. L’Otan ne bouge pas car l’Allemagne se refuse à condamner elle aussi. Elle arrête même de livrer de l’électricité à l’Europe et rétablit les importations de gaz russe. Une coalition France-Angleterre-Espagne déclare la guerre à la Russie. L’Allemagne engage alors un envoi de troupe vers la Belgique. La Turquie qui elle aussi prête son aide à la Russie, envahit Chypre et la Crête en même temps. Le Maroc non seulement prend pied au Sahara occidental mais déclare la guerre à la Mauritanie.  Pendant ce temps, couvert par cette fumée opaque, la Chine envahit Taiwan, Israël lance une (petite) bombe atomique sur Téhéran et Poutine donne son accord pour bombarder Londres…

La destruction de la planète à commencé…

Mon angoisse du moment...
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :