Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ministre de l'Intérieur Vietnamien ou DRH ?

Lorsqu'un Ministre de l'Intérieur parle de la nécessité d'adapter le leadership...

Je viens de terminer ma participation à la formation d'une délégation vietnamienne à l'Université Paris Est-Créteil.

Cette délégation était conduite par le Ministre de l'Intérieur et composée des hauts fonctionnaires de son ministère (Direction des Provinces, Direction de la jeunesse, Direction des affaires religieuses, Direction de la communication et des organismes scientifiques, etc...) soit vingt stagiaires, tous plus attentifs et disciplinés les uns que les autres.

Le Ministère de l'Intérieur au Vietnam, c'est le patron de tous la fonction publique du pays.

Ces dames et ces hommes venaient se former à l'accompagnement du changement et au leadership. De grands moments...

Mais surtout une constatation : lors du tour de table préalable et des discussions qui suivirent quelles étaient leurs préoccupations et celles du Ministre :

- Comment attirer les hauts potentiels vers le service public

- Comment fidéliser

- Comment exercer un leadership adapté

- Quelles sont les compétences émergentes ?

- Comment mettre en place une GPEC dans les organisations et dans les territoires ?

- Comment mobiliser les jeunes ?

- Comment responsabiliser les fonctionnaires à tous niveaux ?

- Quelles sont les changements de comportements professionnels liés aux réseaux sociaux ?

- Peut-on imaginer des rémunérations liées aux évaluations ?

- Comment accompagner le changement lorsque ce changement touche au plus profond ? (exemple, baisse des retraites des fonctionnaires, ou modernisation pour raison de prophylaxie des rites funéraires chez les HMongs ?)

Lorsqu'un Ministre prend des pages et des pages de notes et pose des questions pertinentes, qu'il cherche à comprendre comment améliorer ses pratiques, on oublie assez vite que c'est un hiérarque du Parti Communiste, et on se prend à rêver de participer modestement à l'histoire en ouvrant ce pays communiste à un peu plus de modernité. En tous cas ils en ont l'intelligence et le potentiel et l'intérêt qu'ils manifestent est le même que celui que j'observe chez bien des DRH du service public comme du secteur privé ...chez les DRH, mais chez les ministres ?

Partager cet article

Repost 0