Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA FFP DÉVOILE SON OBSERVATOIRE ÉCONOMIQUE 2016

Les Présidents de l’Observatoire économique de la FFP, Sylvie PETIT

JEAN et Christophe QUESNE, ont présenté ce jour en conférence de presse les résultats du baromètre annuel de ses adhérents.

L’Observatoire 2016 est marqué par une forte croissance du nombre d’adhérents de la Fédération de la Formation Professionnelle (FFP). Si des inquiétudes demeurent vis-à-vis de la mise en œuvre de la loi du 5 mars 2014, les organismes adhérents se mobilisent pour innover et répondre aux demandes des entreprises et des apprenants.

L’année 2015 est l’année d’un nouvel élan avec un nombre d’organismes adhérents à la FFP en augmentation de 11 %. Pour Sylvie PETITJEAN, « cette croissance et ce dynamisme sont le reflet d’une attente forte des organismes de formation d’un accompagnement sur les évolutions légales et d’une reconnaissance de leur professionnalisme. » Près de 90 % des adhérents de la FFP sont ainsi engagés dans une démarche qualité et 76 % d’entre eux disposent déjà d’un label qualité.

L’année 2015 aura été une année difficile pour la profession : le chiffre d’affaires moyen des organismes adhérents enregistre une baisse significative de -5,6 %. Pour Christophe QUESNE, « il s’agit d’une vraie alerte sur la vitalité économique de notre secteur. Les taux de marge continuent, en outre, de baisser depuis plusieurs années. »

Evolution notable, les adhérents de la FFP ont fortement développé leur offre de formation diplômante, qualifiante et certifiante : 76 % en délivrent contre 64 % en 2014, et parmi les formations qualifiantes proposées, près de 20 % sont validées par un CP FFP.

La perception de la mise en œuvre de la réforme s’améliore mais génère toujours beaucoup de réserves (60 % d’opinions négatives contre 78 % en 2015). Concernant le compte personnel de formation (CPF), son impact est estimé comme faible sur l’activité des adhérents pour 58% des répondants et sa bonne opérationnalité reste la 1ère préoccupation des organismes de formation.

Tournés vers l’avenir, les adhérents de la FFP investissent dans leur capital humain et des outils innovants pour répondre aux attentes des clients avec une priorité pour les fonctions commerciales, R&D et informatique/numérique. Les adhérents continuent à digitaliser leur offre de formation : trois quarts des adhérents développent des formations à distance ou mixtes (blended learning). Et près de 60% des répondants anticipent une activité en croissance en 2017 (ils étaient 40% en 2015 à anticiper une croissance en 2016)

Partager cet article

Repost 0